Statue monumentale

Trajan; 112/113; vers 1865 (restauration et reconstitution de la partie inférieure de la statue)
Couleurs
MM-272625 MM-172873 MM-173371 MM-256971 MM-258253 MM-259687
MM-272625
Image HD
MM-172873
Image HD
MM-173371
Image HD
MM-256971
Image HD
MM-258253
Image HD
MM-259687
Image HD

Description

Statue monumentale
Titre
Triomphateur, père de Trajan ?

Auteur(s)
Datation
Trajan; 112/113; vers 1865 (restauration et reconstitution de la partie inférieure de la statue)
Lieu de création
Rome
Lieu de découverte
Ostra Vetere
Découverte
Circonstances inconnues; 1841
Dimensions
haut.: 213 cm
larg.: 114 cm
prof.: 61.5 cm
Matériaux
Marbre originaire de Carrare (antique Luni, Italie), sculpté en ronde-bosse. Forme : statue masculine, pilier en forme de tronc d'arbre.
La stabilité de l'ensemble est assurée par le pilier et par des tenons.
Mention obligatoire
MAH Musée d’art et d’histoire, Ville de Genève
Numéro d'inventaire
008938
Description
Cette œuvre monumentale, librement inspirée d'une statue de Crésilas sculptée au 5e siècle av. J.-C. et représentant Diomède, montre un homme nu, le manteau jeté sur l'épaule gauche et couvrant l'avant-bras, qui tient dans sa main une épée rangée dans son fourreau, appuyée contre son bras. La particularité de l'œuvre réside dans le contraste entre le corps d'un jeune héros et la tête d'un homme d'âge mûr. Il pourrait s'agir du père de Trajan : ce général, qui reçut les ornamenta triumphalia après sa victoire contre les Parthes en 75-76 apr. J.-C., fut, après son décès, honoré, en 112-113 apr. J.-C., de l'apothéose, qui élevait au rang divin les généraux aux victoires particulièrement éclatantes.
Cette statue plus grande que nature provient du site d'Ostra Vetere, à 30 km d'Ancône (Italie), où elle a été mise au jour en 1841. Restaurée par le sculpteur Salvino Salvini (1824-1899) à Bologne, elle est acquise par la Ville de Genève en 1893. C'est un visage sérieux, marqué par l'âge, qui surmonte un corps jeune et vigoureux, nu. L'association d'un portrait réaliste, issu de la tradition romaine, et d'un corps idéalisé de tradition hellénique n’est pas inhabituelle à l'époque impériale. L'homme debout tient, jeté sur son épaule gauche, un manteau court dont un pan recouvre son avant-bras ; ce type iconographique est bien attesté par une série de portraits impériaux qui s'échelonnent du début de l'empire au IIIe siècle, mais ne leur est pas réservé. Qui est donc ce personnage qui porte dans sa main gauche une épée rangée dans son fourreau et tient dans l'autre un objet aujourd'hui manquant ? Trajan ou peut-être son père Marcus Ulpius Trajanus Pater, qui vainquit les Parthes et fut divinisé à sa mort, ou encore un notable local, bienfaiteur de la cité.
Lire la suite
CETTE ŒUVRE EST EXPOSÉE AU Musée d'art et d'histoire
Télécharger la fiche
Collection(s)
Archéologie classique
Période
Antiquité
Date de création de l'objet modèle
-430

Bibliographie

Bibliographie
Marin Jean-Yves (dir.), MAH : les collections du Musée d'art et d'histoire de Genève, Genève, Musée d'art et d'histoire, 2019, p. 62
Benton Kidd, Authenticating a Portrait of the Young Hadrian, Muse 51, Annual of the Museum of Art and Archaeology, University of Missouri, 2017, plus particulièrement p. 20, note 7
Chamay Jacques, Decrouez Danielle, Ramseyer Karl, Art romain : origine des pierres (marbres, calcaires, gypse, travertin) des sculptures du Musée d'art et d'histoire de Genève, Genève, 2015, p. 8
Matthey David, Trajan et Troie, Diomède et Rome, Genava, n.s., t. 60, 2012, p. 57-64, p. 57-64, fig. 1, repr. couleur
Haldimann Marc-André ... [et all.], Genève : le renouveau des antiques au musée d'Art et d'Histoire, Archéologia, n° 484, 2011, p. 56, ill.
Haldimann Marc-André [et al.], Genève, centenaire du Musée d'art et d'histoire : la collection romaine de référence en Suisse reçoit une salle d'exposition rénovée, Archéologie suisse, vol. 33, n° 4, 2010, p. 4-17, p. 8, fig. 5
Cäsar Menz, Musée d'art et d'histoire, Genève. Genève-Zurich, Banque Paribas (Suisse), Institut suisse pour l'étude de l'art, 2008, p. 36-37, fig. 31
Moon Warren G, Polykleitos, the Doryphoros, and tradition, Wisconsin Studies in Classics, Madison Wisconsin, 1995, p. 246-261, fig. 14.11
Albertson Fred C., A Portrait of Hadrian as Diomedes, Muse 27 & 28. Annual of the Museum of Art and Archaeology, University of Missouri, 1993-1994, n° 30
Lintz Yannick, 1964-, Decrouez Danielle, Chamay Jacques, Les marbres blancs dans l'Antiquité, [Exposition, Muséum d'histoire naturelle, [Genève], du 19 novembre 1991 au 1er mars 1992], Genève, Muséum d'histoire naturelle : Musée d'art et d'histoire, 1991, p. 66, repr. n/b
Lapaire Claude, Musée d'art et d'histoire, Genève, Genève/Zurich, Banque Paribas (Suisse); Institut suisse pour l'étude de l'art, 1991, p. 36, n° 31
Chamay Jacques, Maier Jean-Louis, Art romain, Sculptures en pierre du Musée de Genève, t. 2. Mainz am Rhein, Verlag Philipp von Zabern, 1989, p. 13-14, n° 14, pl. 25-26
Maier Jean-Louis, Les aventures d'un "général" antique, Genava, n.s., t. 30, 1982, p. 83-86, p. 83-86, fig. 1, repr. n/b
Schlörb Barbara, Klassische Skulpturen des 5. und 4. Jahrhunderts v. Chr., Münich, Katalog der Skulpturen / Glyptothek München, Bd 2, C.H. Beck, 1979, p. 79-99, n° 9, p. 100-105, fig. 38-46
Rilliet-Maillard Isabelle, Les portraits romains du Musée d'art et d'histoire, Genava, n.s., t. 26, 1978, p. 5-79, p. 46-49, repr. n/b
Guides illustrés, 4, Genève, Ville de Genève, Musée d'art et d'histoire, 1957, p. 18-20, ill. n/b
Deonna Waldemar, Portraits romains, Musées de Genève, janvier 1950,
Deonna Waldemar, Etudes d'art antique, à propos de quelques monuments du Musée de Genève. Genava, t. 10, 1932, p. 129, fig. 21, p. 130
Maiuri Amedeo, Il diomede di cuma, Instituto nazionale di archeologia e storia dell'arte, opera d'arte, fasc. 2, Rome, 1930,
Deonna Waldemar, Choix de monuments de l'art antique, Genève, Musée d'art et d'histoire, 1923, pl. 19
Deonna Waldemar, Catalogue des sculptures antiques, Genève, Impr. H. Jarrys ; Musée d'art et d'histoire ; Ville de Genève, 1923, n° 131, p. 106-108; fig. p. 107
Deonna, Waldemar, Administration du Musée en 1922, Genava, t. 1, 1923, p. 21 (objet mentionné sous ""marbres Duval"", c'est-à-dire anciennement exposé dans la Salle Duval du musée)
Deonna Waldemar, Au Musée d'art et d'histoire de Genève, Revue archéologique, vol. 1, 1915, p. 303-325 [tiré à part p. 1-23], p. 304 [tiré à part p. 2], n° 1903
Musée des beaux-arts (Genève), Catalogue du Musée Rath, [Exposition, Musée Rath Genève, 1906], Genève, Impr. W. Kündig & fils, 1906, n° 711, p. 159
Musée des beaux-arts (Genève), Catalogue du Musée Rath à Genève, [Exposition, Musée Rath, Genève, 1904], Genève, 1904, n° 113, p. 143
Musée des beaux-arts (Genève), Catalogue du Musée Rath à Genève, [Exposition, Musée Rath, Genève, 1897], Genève, Maurice Reymond & Cie, 1897, n° 1, p. 113
Furtwängler Adolf, Meisterwerke der griechischen Plastik, Berlin, 1893, p. 311-325
Musée des beaux-arts (Genève), Catalogue du Musée Rath à Genève, [Exposition, Musée Rath, Genève, 1892], Genève, G. Fick, 1892, 1er supplément, n° 85, p. 7
Sezanne Giovanni Battista, Sovra una statua dell'imperatore Traiano rinvenuta tra'ruderi dell'Antica Ostra (provincia di Ancona) : Lettera inedita del fu prof. G.B. Sezanne al prof. Francesco Corgono, pittore Genovese / Data alle stampe per cura del. dott. Gaetano Girotti di Bologna, proprietario di essa statua, 1880, p. 1-6
La dernière modification de cette page a été faite le 19 septembre 2020 à 10h29 - Signaler une erreur