Sceau patriarcal

entre 847 et 877
Couleurs
MM-331123 MM-342099
MM-331123
Image HD
MM-342099
Image HD

Description

Sceau patriarcal
Titre
Ignatios, patriarche de Constantinople

Auteur(s)
Datation
entre 847 et 877
Matériaux
Plomb
Mention obligatoire
MAH Musée d'art et d'histoire, Ville de Genève. Don de la Fondation Migore, legs Janet Zakos, 2004
Numéro d'inventaire
CdN 2004-0271
Description
Avers : buste du Christ barbu et aux cheveux longs, bénissant et tenant l’Évangile en main gauche. Dans le champ, inscription invocative en colonne, effacée à droite : [Ἰησοῦ Χριστέ Κύριε] ἡγοῦ, Seigneur, Jésus-Christ, dirige. Revers : suite de l’inscription sur cinq lignes : Ignace, archevêque de Constantinople, Nouvelle Rome.
Fils de Michel Ier Rhangabé (811-813), castré par Léon V après le renversement de son père, Ignace fut nommé patriarche, en 847, par l’impératrice Théodora, sans consultation du synode. Il succédait à Méthode Ier, modéré en matière de culte des images. L’attitude rigide d’Ignace à l’égard des modérés et l’exil de Théodora par le puissant césar Bardas affaiblirent sa position et l’obligèrent à abdiquer et à s’exiler, en 858. Remplacé par Phôtios, fervent opposant aux revendications papales sur la primauté de l’Église de Rome, Ignace revint sur le trône patriarcal, en 867, par la volonté du nouveau souverain, Basile Ier, qui cherchait une alliance avec l’Occident. Le patriarche fit condamner les positions de Phôtios par le concile de 869-870, refusant cependant de se soumettre au pape, et réussit à ramener l’Église de Bulgarie dans la sphère d’influence de Constantinople. Ignace fut canonisé peu après sa mort, en 877.
Lire la suite
Œuvre non exposée au musée
Télécharger la fiche
Collection(s)
Byzantine et copte
Numismatique
Lieu d'émission
Constantinople (Empire byzantin)

Bibliographie

Bibliographie
Campagnolo-Pothitou Maria, Cheynet Jean-Claude, Sceaux de la collection George Zacos au Musée d'art et d'histoire de Genève, [Collections byzantines du MAH, Genève, 5], Milan, 5 Continents, 2016, p. 269 , n° 237
Marielle Martiniani-Reber (dir.) ; Patrick Andrist ; Bertrand Bouvier ; Maria Campagnolo ; Matteo Campagnolo ; Gabriella Lini ; André-Louis Rey ; Gaël Bonzon, Byzance en Suisse, [Exposition, Musée Rath, Genève, du 4 décembre 2015 au 13 mars 2016], Milan, 2015, p. 486 , n° 485
Zacos, G.. John Nesbitt. Byzantine lead seals. Berne, 1984., II,p. 6.c

Expositions

Autres œuvres de cet auteur

La dernière modification de cette page a été faite le 21 novembre 2020 à 9h15 - Signaler une erreur