Sceau patriarcal

Couleurs
MM-332882 MM-270394 MM-271081
MM-332882
Image HD
MM-270394
Image HD
MM-271081
Image HD

Description

Sceau patriarcal
Titre
Kosmas Hiérosolymitès, patriarche

Auteur(s)
Datation
1075 – 1081
Matériaux
Plomb
Mention obligatoire
MAH Musée d'art et d'histoire, Ville de Genève. Don de la Fondation Migore, legs Janet Zakos, 2004
Numéro d'inventaire
CdN 2004-0268
Description
Avers : dans un cercle de grènetis, Vierge Platytéra assise, de face, sur un thôkos, tenant en son giron l’Enfant assis, qui bénit de la droite et porte un rouleau en main gauche. Le siège, garni d’un épais coussin, et les quatre pieds du trône sont ornés de perles. De part et d’autre de l’effigie, les sigles pour Μ(ήτ)ηρ Θ(εο)ῦ, Mère de Dieu. Revers : légende sur huit lignes, précédée d’une croisette : + Κοσμᾶς ἐλέῳ Θ(εο)ῦ ἀρχ(ι)επίσκοπος Κωνσταντ(ι)νουπόλεως Νέας Ῥώμης καὶ οἰκουμενικ(ὸς) π(ατ)ριάρχ(ης). Kosmas, par la grâce de Dieu archévêque de Constantinople, Nouvelle Rome, et patriarche oecuménique.
Kosmas Hiérosolymitès, épithète évoquant le séjour du moine en Terre sainte, était fort âgé lorsqu’il fut élevé au trône patriarcal par Michel VII Doukas. Il se montra un fidèle serviteur de cette famille. C’est pourquoi, en 1078, Anne Dalassène, selon sa propre petite-fille, Anne Comnène, désirait éloigner le vieux patriarche, trop favorable aux Doukas, au profit de son favori, le moine Eustrate Garidas. Kosmas Ier innova en ajoutant sur son sceau la formule ἐλέῳ Θεοῦ, « par la grâce de Dieu », déjà en usage dans les documents écrits. À partir de son patriarcat, la titulature des patriarches de Constantinople sur les sceaux demeure inchangée jusqu’à nos jours.
Lire la suite
Œuvre non exposée au musée
Télécharger la fiche
Collection(s)
Byzantine et copte
Numismatique
Période
Moyen Âge
Lieu d'émission
Constantinople (Empire byzantin)

Bibliographie

Bibliographie
Campagnolo-Pothitou Maria, Cheynet Jean-Claude, Sceaux de la collection George Zacos au Musée d'art et d'histoire de Genève, [Collections byzantines du MAH, Genève, 5], Milan, 5 Continents, 2016, p. 280, n° 244
Marielle Martiniani-Reber (dir.) ; Patrick Andrist ; Bertrand Bouvier ; Maria Campagnolo ; Matteo Campagnolo ; Gabriella Lini ; André-Louis Rey ; Gaël Bonzon, Byzance en Suisse, [Exposition, Musée Rath, Genève, du 4 décembre 2015 au 13 mars 2016], Milan, 2015, p. 488, n° 488
Zacos, G.. John Nesbitt. Byzantine lead seals. Berne, 1984., II,p. 23.18 (cet exemplaire)

Expositions

Autres œuvres de cet auteur

La dernière modification de cette page a été faite le 21 novembre 2020 à 8h51 - Signaler une erreur