Sceau byzantin

Couleurs
MM-345780 MM-349144
MM-345780
Image HD
MM-349144
Image HD

Description

Sceau byzantin
Titre
Michel Stryphnos, prôtonôbélissimohypertatos

Auteur(s)
Datation
avant 1192
Lieu de création
Constantinople (Empire byzantin)
Matériaux
Plomb
Numéro d'inventaire
CdN 2004-0372
Description
Avers : Dans un cercle de grènetis, deux saints en pied ; à gauche, saint Théodore de face, en sa tenue militaire accoutumée, tenant une lance en main droite et, de l’autre, un bouclier en forme d’écu, posé à terre. À ses côtés, saint Hyacinthe passant à gauche, vêtu d’un court chitôn, brandissant des deux mains une hache, qu’il dirige vers l’arbre dressé derrière lui. De part et d’autre des effigies, inscription en colonne, à gauche, Ὁ (ἅγιος) Θεόδωρ(ος) ; à droite : Ὁ (ἅγιος) Ἰάκινθ(ος). Revers : Légende sur six lignes, surmontée d’une croisette : + Σφραγὶς γραφῶν Στρυφνοῦ Μιχαὴλ πρωτονωβελλισιμοϋπερτάτου. +Sceau des écrits du prôtonôbélissimohypertatos Michel Stryphnos.
Michel est le seul représentant de la famille Stryphnos connu des sources.C'est sans doute son mariage avec Théodora Kamatèrissa, soeur de l’impératrice Euphrosynè, qui a valu au propriétaire du sceau, à l’avènement d’Alexis III Ange (1195-1203), sa promotion à la haute fonction de mégaduc de la flotte. Dans l’exercice de cette charge, les sources ne relèvent que la gestion autoritaire et abusive de Michel Stryphnos, qui, par avidité, négligea l'entretien de la flotte, la conduisant à son affaiblissement. Le motif iconographique, rare, évoque un épisode de la vie de Saint Hyacinthe, alors évêque d’Amastris, en Paphlagonie, qui a abattu l’arbre vénéré par les païens de sa ville. L’attachement à ce motif, réproduit sur tous les sceaux connus de Stryphnos, laisse supposer l’origine paphlagonienne de sa famille.
Lire la suite
Œuvre non exposée au musée
Télécharger la fiche
Collection(s)
Byzantine et copte
Numismatique
Période
Moyen Âge

Bibliographie

Bibliographie
Campagnolo-Pothitou Maria, Cheynet Jean-Claude, Sceaux de la collection George Zacos au Musée d'art et d'histoire de Genève, [Collections byzantines du MAH, Genève, 5], Milan, 5 Continents, 2016, p. 211, n° 186
Marielle Martiniani-Reber (dir.) ; Patrick Andrist ; Bertrand Bouvier ; Maria Campagnolo ; Matteo Campagnolo ; Gabriella Lini ; André-Louis Rey ; Gaël Bonzon, Byzance en Suisse, [Exposition, Musée Rath, Genève, du 4 décembre 2015 au 13 mars 2016], Milan, 2015, p. 378, n° 407
Zacos G., Veglery A., Byzantine lead seals, Allemagne, 1972, n° 2748a (cet exemplaire)

Expositions

Autres œuvres de cet auteur

La dernière modification de cette page a été faite le 16 mai 2020 à 19h39 - Signaler une erreur