Portrait de Madame Sophie de France (1734-1782)

Couleurs
MM-985237
Image HD

Description

Portrait de Madame Sophie de France (1734-1782)

Auteur(s)
Datation
1750 – 1753
Dimensions
66 x 55 cm
Matériaux
Huile sur toile
Format elliptique
Cadre elliptique doré
Mention obligatoire
MAH Musée d'art et d'histoire, Ville de Genève. Achat avec l'aide de la Fondation Diday, 2019
Numéro d'inventaire
BA 2019-0011
Description
Le MAH a fait l’acquisition du Portrait de Madame Sophie de France auprès d’une collection privée en 2019. Ce tableau vient compléter l’importante collection de l’artiste au musée, constituée désormais de cinq huiles sur toiles, trente-sept pastels, trente-trois dessins, cinq miniatures, deux émaux et la totalité – à une exception près – de son œuvre gravé. Il s’inscrit plus particulièrement aux côtés d’un pastel de Madame Sophie de France et offre ainsi l’opportunité d’une comparaison passionnante entre deux techniques artistiques distinctes. Introduit à Versailles à la cour de Louis XV par le maréchal de Saxe qu’il avait portraituré en 1748, Jean-Étienne Liotard reçoit commande des portraits de toute la famille royale, la Reine exceptée. L’huile sur toile représentant Sophie de France a probablement été exécutée entre 1750 et 1753 lors du séjour parisien de Liotard. Appelée « Madame Sophie » ou « Madame Cinquième », Sophie est la fille de Louis XV et de Marie Leszczyńska. Née le 27 juillet 1734 à Versailles, où elle meurt le 3 mars 1782, elle est éduquée avec ses sœurs Victoire et Louise à l’abbaye royale de Fontevraud (Maine-et-Loire). Elle revient à Versailles en octobre 1750 et y séjourne jusqu’à la mort de son père en 1774. Cette année-là, elle hérite, avec ses sœurs, du château de Bellevue (Hauts-de-Seine), et l’année suivante du château de Louvois (Marne). Fixant le spectateur, Sophie de France est portraiturée à mi-corps, sans mains, de trois quarts et tournée vers la gauche, une pose identique à celle des autres versions que nous connaissons du sujet, exécutées par Liotard lui-même ou d’après lui. Elle est vêtue d’une robe d’apparat gris argenté et doré, agrémentée de dentelles et de motifs floraux bleus et roses, que recouvre en partie un manteau de velours bleu doublé et bordé d’hermine. Entre autres détails accentuant le raffinement du costume, de la dentelle blanche orne les bords du décolleté et les manches. De grandes boucles postiches tombent sur ses épaules, tandis que ses cheveux poudrés sont ornés d’une parure, composée de fleurs argentées et d’un ruban bleu, accessoire que l’on retrouve dans le portrait de Sophie de France en pastel.
Lire la suite
CETTE ŒUVRE EST EXPOSÉE AU Musée d'art et d'histoire
Télécharger la fiche
Collection(s)
Peinture
Période
Période moderne

Bibliographie

Bibliographie
Roethlisberger Marcel, Loche Renée, avec la collaboration de Bodo Hofstetter et Hans Boeckh pour les miniatures, Liotard : Catalogue, sources et correspondance, Doornspijk (Netherlands), Davaco Publishers, 2008, p. 376-387
Hugues Laurent, Deux peintres à l'épreuve de la famille royale, 2004. 84 p.; 66-72 p., p. 66-72

Cette œuvre fait partie d'un ensemble

Autres œuvres de cet auteur

La dernière modification de cette page a été faite le 4 octobre 2020 à 1h20 - Signaler une erreur