Montre de poche, dite chinoise

vers 1840
Couleurs
MM-405204 MM-068659 MM-226760
MM-405204
Image HD
MM-068659
Image HD
MM-226760
Image HD

Description

Montre de poche, dite chinoise

Auteur(s)
Datation
vers 1840
Lieu de création
Fleurier
Dimensions
diam.: 5.69 cm
ép.: 1.52 cm
haut.: 8 cm
Matériaux
Or jaune, émail champlevé, émail peint, sous fondant, demi-perles
Échappement
duplex
Numéro d'inventaire
H 2003-0144
Description
Entre 1820 et 1840, les travaux merveilleux des peintres sur émail genevois, tel Jean Abraham Lissignol (1749-1819), trouvent sur les larges boîtiers des montres destinées à l’Orient une place de choix : alors que les horlogers du Val de Travers, Bovet et Juvet notamment, réalisent des mouvements très ouvragés, les émailleurs réalisent des décors floraux, des scènes mythologiques ou de genre, ou encore des allégories très richement colorées, que l’éclat des perles serties sur les carrures rehaussent encore.
La montre chinoise se caractérise par un cadran d’émail blanc parcouru par une fine aiguille de secondes au centre, une carrure soulignées par des perles courant autour des somptueux décors de bouquets, de paysages ou de figures inspirées par des toiles célèbres. Elles se caractérisent aussi par un mouvement dont les ponts se distinguent par une abondance de motifs gravés. Les riches marchands ainsi que les fonctionnaires chinois acquièrent ces pièces coûteuses pour honorer l’Empereur ou renforcer leurs liens sociaux et professionnels. L’Empereur Quianlong achète lui-même plus d’une centaine de pièces par an. Le potentiel commercial de ce marché étant connu, il est flatté par les horlogers qui se plient aux préférences locales : goût pour la symétrie et pour la paire, symbole d’intégralité. Horloges et montres sont ainsi fabriquées par deux. Les émailleurs genevois poussent la sophistication de leur décor jusqu’à obtenir une harmonie typiquement chinoise, avec un décor en miroir.
Lire la suite
Œuvre non exposée au musée
Télécharger la fiche
Collection(s)
Horlogerie

Bibliographie

Bibliographie
Chappaz Jean-Luc, Fallet Estelle, Madeline Laurence, Martiniani-Reber Marielle, Histoire des collections, Genava, 60, 2012, p. 15-26, p. 15-26, p. 23, repr. coul., n° 8
Fiette Alexandre ... [et al.], Décor, design et industrie : les arts appliqués à Genève, [Exposition, Musée d'art et d'histoire de Genève, du 15 octobre 2010 au 1er mai 2011], Genève, Musées d'art et d'histoire, 2010, p. 133, coul. p. 133, no 3

Expositions

Geneva at the Heart of Time, Capital Museum, Pékin, Chine, -
L'horlogerie à Genève - Magie des métiers, trésors d'or et d'émail, Genève, Musée Rath, -
VIDÉOS
Décor, design et industrie. Les arts appliqués à Genève, Genève (Musée d'art et d'histoire - Charles-Galland), -

Autres œuvres de cet auteur

La dernière modification de cette page a été faite le 20 janvier 2020 à 13h32 - Signaler une erreur