Miniature

entre 1805 et 1810
Couleurs
MM-096870
Image HD

Description

Miniature
Titre
Autoportrait

Auteur(s)
Datation
entre 1805 et 1810
Lieu de création
Genève
Dimensions
diam.: 6.7 cm
diam.: 8 cm Cadre
ép.: 0.8 cm Cadre
Matériaux
Mine de plomb avec rehauts de crayon gras, d'aquarelle et de gouache, sur papier, cadre en cuivre doré
Numéro d'inventaire
AD 2036
Description
Figures mythiques et symboliques, figures saintes ou figures aimées se mêlent dans les collections: la femme est un sujet généreux; la femme légendaire y est omniprésente. Des modèles pour représenter par exemple Aphrodite ou Léda ont inspiré les sculpteurs antiques avant ceux de la période néoclassique. Des œuvres peintes du XVIe siècle sont des hymnes à la beauté du corps féminin dévoilé, que les scènes de genre ultérieures humaniseront davantage. Les principales figures des cours européennes des XVIIe-XIXe siècles (Catherine la Grande, Marie-Thérèse d’Autriche, Mmes de Montespan ou de Maintenon….) sont représentées dans leur rôle public, parmi les anonymes mises en scène dans le cadre privé. Parmi l’intense production des portraits intimes et de famille, les autoportraits peints en miniature par les artistes de la fin du XVIIIe siècle révèlent les visages de rares artistes, telles Henriette Rath et Élizabeth Terroux. La même Henriette Rath figure au nombre des premiers mécènes du musée, avec sa sœur. Toutes deux s’inscrivent dans la lignée des collectionneuses et donatrices indissociables de l’histoire du Musée d’art et d’histoire : au début du XXe siècle, ce sont Anna Sarasin, Mme Rigaud Plantamour, Amélie Piot, Marie Marguerite d’Ormond qui apportent leur pierre à l’édification du musée, en alimentant les fonds de dentelles, de broderies et d’étoffes, d’éventails et de bijoux et objets de vertu. Marguerite, épouse de l’égyptologue Edouard Naville, se distingue aux côtés de ce dernier, mettant son talent de dessinatrice au service de la recherche académique : tous deux contribuent à l’enrichissement des collections du musée.
Lire la suite
Œuvre non exposée au musée
Télécharger la fiche
Collection(s)
Dessins

Bibliographie

Bibliographie
Fallet Estelle, Baezner Anne, Mino-Matot Gabrielle, Marin Jean-Yves, L'horlogerie à Genève : magie des métiers, trésors d'or et d'émail, [Exposition, Musée Rath, Genève, du 15 décembre 2011 au 29 avril 2012], Genève, Paris, Musée d'art et d'histoire, Edition Hazan, 2011, p. 119, p. 109, no 38
L'âge d'or du petit portrait, [Exposition, Bordeaux, Musée des arts décoratifs du 12 mai au 21 août 1995 : Genève, Musée de l'horlogerie du 28 septembre au 15 décembre 1995 : Paris, Musée du Louvre Cabinet des dessins, du 25 janvier au 22 avril 1996], Réunion des musées nationaux ; Musée des arts décoratifs ; Musée d'art et d'histoire-Musée de l'horlogerie de la Ville de Genève, 1995, n° GE. 198
Sturm Fabienne Xavière, L'art du petit portrait, Genava, n.s., t.41, 1993, p. 155-164, p. 159, repr. n/b, n° 10
Loche Renée, Sauver l'art? : conserver, analyser, restaurer, [Exposition, Genève,Musée Rath, 18 mars-16 mai 1982], Genève, Ed. du Tricorne, 1982, p. 307, cat. n° 129, n/b, p. 307
Genava, 1969, n.s. Tome XVII., p. 253.
1990, Guide., p. 84, repr.
Sturm, Fabienne Xavière, 1990., p. 308, n0 4, repr.

Expositions

L'horlogerie à Genève - Magie des métiers, trésors d'or et d'émail, Genève, Musée Rath, -
VIDÉOS
Sauver l'art?: conserver, analyser, restaurer, Genève, Musée Rath, -

Autres œuvres de cet auteur

La dernière modification de cette page a été faite le 25 décembre 2019 à 3h26 - Signaler une erreur