Intaille

Époque romaine (création); Époque byzantine (réemploi)
Couleurs
MM-170497 MM-173844
MM-170497
Image HD
MM-173844
Image HD

Description

Intaille
Titre
Christ (avers) et Mère de Dieu (revers)

Datation
Époque romaine (création); Époque byzantine (réemploi)
Lieu de création
Méditerranée orientale
Dimensions
haut.: 1.5 cm
larg.: 1.2 cm
ép.: 0.5 cm
poids: 9.68 carats
Matériaux
Jaspe héliotrope (sanguin), décor gravé sur les deux faces.
Mention obligatoire
Ville de Genève, Musées d'art et d'histoire. Achat, 1989
Numéro d'inventaire
AD 7504
Description
À première vue, l’intaille présente le Christ sur une face et sur l’autre une femme voilée de profil. Des inscriptions (initiales grecques, IC XC soit Jésus-Christ pour le personnage en buste barbu et Θ M pour la Vierge). L’objet n’étant pas percé, il devait être serti en ornement de médaillon. Malgré la présence des lettres, l’identification des personnages représentés sur cette intaille ne semble pas assurée. Le personnage masculin arbore une chevelure et une barbe très fournies et n’est pas nimbé. Il ne porte pas non plus le volume des Évangiles. Quant au personnage féminin, désigné par ses initiales comme la Mère de Dieu, il se présente de profil, ce qui est contraire à la tradition, et ne porte pas non plus d’auréole. Nous ne sommes donc pas en présence d’un bijou chrétien, mais d’une intaille plus ancienne, modifiée et réutilisée après le triomphe de la nouvelle religion. Le portrait masculin, caractérisé par son important système pileux, notamment la moustache, est celui du dieu Sérapis, connu par de nombreuses intailles. Cette divinité est devenue très populaire sur les intailles à partir de l’époque hellénistique. L’autre figure qui ne comporte aucun attribut en dehors de son voile, est probablement la représentation de la déesse Isis qui accompagnait souvent celle de Sérapis. Ses différentes iconographies constituent un corpus très important et pourraient compter des milliers d’exemples. Elle porte la pella, long voile recouvrant la tête et les épaules.
Lire la suite
Œuvre non exposée au musée
Télécharger la fiche
Collection(s)
Byzantine et copte

Bibliographie

Bibliographie
Marielle Martiniani-Reber (dir.) ; Patrick Andrist ; Bertrand Bouvier ; Maria Campagnolo ; Matteo Campagnolo ; Gabriella Lini ; André-Louis Rey ; Gaël Bonzon, Byzance en Suisse, [Exposition, Musée Rath, Genève, du 4 décembre 2015 au 13 mars 2016], Milan, 2015, p. 350, n° 384
Marielle Martiniani-Reber (dir.), Antiquités paléochrétiennes et byzantines, IIIe-XIVe siècles, Collections du Musée d'art et d'histoire, Genève, Milan 2011, p. 34-35, n° 9

Expositions

Chrétiens d'Orient, 2000 ans d'histoire, Tourcoing, Musée des Beaux-Arts Eugène Leroy, -
Chrétiens d'Orient, 2000 ans d'histoire, Paris, Institut du monde arabe, -
La dernière modification de cette page a été faite le 28 novembre 2020 à 8h46 - Signaler une erreur