Disoldhia/Bulle d'or de 2 solidi

Couleurs
MM-1136378 MM-1136375
MM-1136378
Image HD
MM-1136375
Image HD

Description

Disoldhia/Bulle d'or de 2 solidi

Auteur(s)
Datation
921 – 924
Matériaux
Or
Numéro d'inventaire
CdN 2004-0539
Description
Avers : Dans un cercle de grènetis, buste du Christ, de face, imberbe (?), une croix derrière la tête. Vêtu du chitôn et de l’himation, il bénit de la droite et tient les évangiles en main gauche. À la circonférence, inscription précédée d’une croisette et suivie d’une étoile à six rais : : Ihsus Xristus. Revers : Trois empereurs à mi-corps, de face. Au centre, Romain Ier Lécapène, barbu, revêtu du lôros, dominant de sa plus haute taille les jeunes co-empereurs, imberbes, semble-t-il, Constantin VII à sa droite et Christophore à sa gauche, en chlamyde et divitision. Tous trois portent une couronne à pendilia, surmontée d’une croisette aux extrémités bouletées. À la circonférence, inscription : Roman(os) Consta(ntinos) [e]t Xristof(oros) b(asileis) R(ômaiôn). Romain, Constantin et Christoph empereur des Romains
Selon les critères historiques, cette disoldhia est datable entre mai 921,mois du couronnement de Christophore, et 931, année de sa mort. Cette bulle d’or est l’une des deux disoldiai conservées à ce jour. La seconde, également frappée au nom de Constantin VII, date de la fin de son règne. L’empereur y est représenté avec son fils Romain, le futur Romain II, d’après un type monétaire bien connu. Suivant le chapitre du Livre des cérémonies (ΙΙ, § 48) qui décrit l’échelle de valeur des bulles d’or en vigueur au xe siècle, les disoldiai étaient destinées à sceller principalement les lettres adressées à des chefs politiques jugés de second ordre, tels le roi d’Allemagne, le doge de Venise, le chef des Turcs et celui de la Russie, ou encore envoyées aux chefs religieux (catholicos) d’Arménie et d’Albanie.
Lire la suite
Œuvre non exposée au musée
Télécharger la fiche
Collection(s)
Byzantine et copte
Numismatique
Période
Moyen Âge
Lieu d'émission
Constantinople (Empire byzantin)

Bibliographie

Bibliographie
Campagnolo-Pothitou Maria, Cheynet Jean-Claude, Sceaux de la collection George Zacos au Musée d'art et d'histoire de Genève, [Collections byzantines du MAH, Genève, 5], Milan, 5 Continents, 2016, p. 21, n° 6
Marielle Martiniani-Reber (dir.) ; Patrick Andrist ; Bertrand Bouvier ; Maria Campagnolo ; Matteo Campagnolo ; Gabriella Lini ; André-Louis Rey ; Gaël Bonzon, Byzance en Suisse, [Exposition, Musée Rath, Genève, du 4 décembre 2015 au 13 mars 2016], Milan, 2015, p. 171, n° 225
Zacos G., Veglery A., Byzantine lead seals, Allemagne, 1972, n° 65
Dumbarton Oaks Collection III/2., cf. pl.36.8/1 et 2

Expositions

La dernière modification de cette page a été faite le 8 juillet 2020 à 23h19 - Signaler une erreur