Commode

Couleurs
MM-329182
Image HD

Description

Commode

Auteur(s)
Datation
2010
Lieu de création
Genève
Dimensions
haut.: 84.5 cm
prof.: 60 cm
long.: 160 cm
Matériaux
Sapin brossé
Numéro d'inventaire
AA 2011-0371-005
Description
Carte blanche a été donnée à Philippe Cramer (né en 1970) pour investir, au sein des Musées d’art et d’histoire, le salon du château de Cartigny orné de boiseries de la fin du XVIIIe siècle, réalisées par l’ornemaniste et sculpteur genevois Jean Jaquet (1754-1839). L’artiste-designer s’est proposé de croiser les regards entre hier et aujourd’hui, développant pour cet écrin un ensemble comprenant un secrétaire à rabat rehaussé à la feuille d’or, deux guéridons, un bonheur-du-jour (écritoire d’appoint), deux consoles, un canapé, deux fauteuils et une commode accompagnés d’une tenture brodée et d’une paire de candélabres. Chaque meuble s’inscrit dans la typologie du mobilier du XVIIIe siècle, revue ici selon un mode contemporain. Certaines extrémités du menuisage en sapin brossé ont ainsi été trempées dans un bain d’or massif, figeant le dessin naturel du veinage apparent du bois et faisant écho aux bronzes dorés rehaussant les meubles du XVIIIe siècle. Le titre de cette suite est un clin d’œil à la maxime du mouvement Bauhaus (1919-1933), la célèbre école allemande fondatrice du modernisme, qui prônait l’abolition de l’ornement. La tournure homophonique de ce titre donne « L’or ne ment jamais », en référence au matériau utilisé et à son statut de valeur intemporelle.
Lire la suite
Œuvre non exposée au musée
Télécharger la fiche
Collection(s)
Mobilier et architecture
Période
XIXe siècle et période contemporaine

Cette œuvre fait partie d'un ensemble

Autres œuvres de cet auteur

La dernière modification de cette page a été faite le 9 juin 2020 à 19h40 - Signaler une erreur